Tu vois, on pense à toi !

Quatrième de couverture :

Clément et Nolan sont en classe découverte sur l’île Scobier, tandis que leur grande amie Alwena est bloquée à l’hôpital. Alors, pour qu’elle soit du voyage elle aussi, ils vont lui faire vivre leurs journées à distance ! Chaque soir, les garçons sont les premiers devant l’ordi nateur de la classe, pour un échange de mails animé. Clément écrit, Nolan décide de ce qui est important à dire. De son côté, Alwena leur a confié une mission à accomplir au bord de la mer…

Cathy Ytak
Tu vois, on pense à toi !
Editions Syros, collection Tempo. juin 2017.
roman jeunesse, à partir de 9 ans.

 

 

 

Ce que j’en ai dit à sa sortie, sur mon blog

Ce que la presse en a dit :

[…] Cathy Ytak a l’art et la manière de parler de ces liens si forts qui peuvent unir dès l’enfance. Dix chapitres courts, dix journées qui se concentrent sur les mails que s’échangent les trois amis. Il y est question de vers luisants, de cailloux aux étranges pouvoirs, d’une femme mi-sorcière mi-sirène, de chats, d’un landau et de lectures au coin du feu. Il y est question d’un rituel magique, du poids de la douleur et des mots qui guérissent. On y arrange un peu la vérité parfois, oui. Mais au bout du compte, seule compte l’amitié.
Un joli texte, optimiste et plein de vie, qui plaira aux jeunes lecteurs dès 9 ans. […]
in « Dans la bibliothèque de Noukette »
Lire la critique complète.

[…] Un plaisir de retrouver la sensibilité de Cathy Ytak dans ce petit roman épistolaire sans prétention qui dit le bonheur des amitiés d’enfance que l’on voudrait éternelles. Un plaisir également de retrouver cette bienveillance sans naïveté et cette infinie tendresse à l’égard des personnages qui caractérisent chacun de ses textes.
Un livre qui fait du bien, loin de tout contexte anxiogène, qui montre aussi l’air de rien que l’imaginaire et la correspondance apportent beaucoup aux relations humaines. […]
In « D’une berge à l’autre ».
Lire la critique complète.