Les murs bleus

mursbleus
Les murs bleus

2 février 1969. Un homme marche dans les rues de Paris, serrant fort dans sa main celle d’un petit garçon de cinq ans.
Antoine a quitté la France sept ans et demi plus tôt, avec le dernier contingent de réservistes appelés pour l’Algérie. Déserteur, condamné à mort pour s’être soustrait à l’autorité militaire, il rentre en France après plusieurs années passées au Brésil, en plein cœur du Sertão. […]

Un roman qui pose des questions essentielles : jusqu’à quel point doit-on se soumettre à l’autorité ? Comment vivre quand on a connu l’horreur ? Peut-on renoncer à ses racines ?
(extrait de la 4e de couverture)

Editions Syros, collection « les uns les autres », 2006
Ados/adultes.

Ce roman a reçu :
• le prix « 15-17 ans de la foire du livre de Brive 2006 ».
• Le Prix « NRP, collège, 2007 ».
• « Le prix des lycéens allemands 2008 »